L’arme fatale du bibliothécaire pour remettre de l’ordre dans son établissement : pointer son index vers le zénith tout en l’appuyant sur ses lèvres. Surtout, ne faites pas ça avec le majeur, et si vous avez un long nez, veillez

Advertisements

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s