Protéger son image de Marx grâce à la bibliothèque

S’il y a dans notre monde tourmenté des pays qui savent encore chatouiller notre imaginaire et nous faire rêver, pardon mais c’est bien l’Inde. Quelle contrée, mes aïeux : Samarcande, Jodhpur, la magnificence du Taj-Mahal, la spiritualité à tous les coins de rue, la cuisine raffinée, les chants puissants du Mahâbhârata et de Tagore, l’envoûtement du sitar,…

La littérature c’est mortel

Dans leur peur immanente d’être mal perçues par la population, les bibliothèques adorent trompéter qu’elles sont dynamiques, qu’elles sont des lieux de rencontre et de partage, des « lieux vivants« . On entend ça tout le temps, partout, c’est une punaise d’obsession. Tu ne peux plus t’offrir tranquillement une journée de congé à un colloque de l’ENSSIB…