A propos de ce blogue

  • LE SUJET DU BLOGUE EST: la présence des bibliothèques et des bibliothécaires dans les films.
  • L’AUTEUR DE CE BLOGUE EST : un bibliothécaire comme vous et moi (mais plutôt comme moi en fait).
  • LE TON EST : récréatif et des fois sérieux.
  • LE BUT EST : de recenser petit à petit tous les films de fiction où l’on voit un personnage de bibliothécaire ou un décor de bibliothèque publique au sens large, autrement dit pas de bibliothèques privées (bibliothèques de manoir…) sinon on n’a pas fini. Bibliothèques municipales, universitaires, bibliothèques scolaires, de prison, spécialisées… bref toute bibliothèque qui accueille un public.
  • LE RYTHME EST : d’environ un article par décade, l’objet de chaque article étant de pointer la manière dont la bibliothèque et le personnage du bibliothécaire sont traités dans le film. Mais pas de vrai résumé ou d’analyse super-balèze, débrouillez-vous avec Internet pour ça (je conseille notamment Google et Wikipedia).
  • LES ASTUCES DE NAVIGATION SONT : à gauche de ton écran, il y a une liste alphabétique de tous les films analysés, et aussi un rangement par catégorie si jamais par exemple tu ne t’intéresses qu’aux films français ou aux nanars. Sinon, je voulais dire que toutes les images des films ont été capturées par bibi, et si tu cliques dessus, tu pourras les voir en plus grand, j’adore ça.

** BONNE VISITE A TOUS **

A PROPOS

Bien sûr, merci de considérer que :

** Les propos tenus dans ce blogue n’entachent que moi **

=

Post Scriptum : Si vous avez des suggestions de films, ou des propositions pour améliorer ce site –le contenu ou la présentation, je suis très preneur. Vous pouvez m’envoyer vos remarques par le biais des commentaires. Ils ne sont pas modérés, sinon par votre propre conscience et je sais que je peux compter sur elle. Sinon, mon nom d’internaute est Misterpamp. C’est notamment le nom de Twitter par lequel je signale les nouveaux billets.

** Salutations cordiales **

123 réflexions sur “A propos de ce blogue

  1. Bonjour, je visite en sous-marin votre blog depuis un moment déjà, et en tant que bib’, inutile de dire que je trouve mon bonheur en vos pages (surtout avec le ton des articles, de quoi redonner le sourire même après les pires journées de travail !)
    Quelques petites références qui pourrait éventuellement être utiles :
    – Be kind rewind (pour la scène de SOS fantômes suédé)
    – Indiana Jones a deux fois droit à des scènes de bibliothèques : celle citée plus haut par un autre internaute, et celle du dernier opus (quel dernier opus ? Il n’y a que 3 Indiana Jones), en bib universitaire (avec une traversée à moto au milieu des rayonnages… pas sympa pour le personne d’entretien, ça !)
    – Monstres Academy (il y a une monstrueuse bibliothécaire universitaire et des scènes en BU de monstres)
    Bibliothécairement vôtre,
    Lullaby

  2. Bonjour Philippe et merci pour cette piste de Terre battue, que je foulerais avec plaisir car il y a longtemps que je n’ai pas fait un film français.
    Bien à vous,
    Mp

  3. Bonjour,
    vous signaler une scène d’inauguration de médiathèque dans Terre battue de Stéphane Demoustier sorti en décembre dernier. Film intéressant au demeurant dans lequel la mère du jeune personnage principal est architecte et participe donc à l’aménagement d’une médiathèque. Etablissement dont les murs recevront lors d’une autre scène un tag de ce même jeune personnage.

  4. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre blog.
    Je suis bibliothécaire dans une université et je pense au film Coppacabana de Marc Fitousi sorti en 2010. Il a y une toute petite scène dans une bibliothèque d’Amiens…
    Merci.

  5. J’aime l’idée de ces livres qui n’existent qu’au cinéma (faux auteur, faux récit, faux livre) comme les énonce si habilement Catherine Guiral. http://www.t-o-m-b-o-l-o.eu/meta/to-love-a-bitch-and-a-fake/
    Mais ce qui m’intéresse d’avantage, ce sont les faux livres, ceux que l’on remarque à l’écran comme factices, que cela soit voulu ou non, qu’ils aient un dessein scénaristique ou non.

  6. Merci Edouard pour votre intérêt et pour ces suggestions, notamment WARGAMES, que je n’avais pas encore recensé. Je l’inscris sur mes tablettes et vous dis à bientôt, here or there.
    Mp

  7. Bonjour !

    C’est un sujet qui me passionne aussi : je fais actuellement une recherche sur les espaces dans les bibliothèques, et votre blog m’aide car il y a beaucoup de films que je ne connaissais pas qui y sont indiqués.
    A mon tour, je vous fais quelques suggestions :
    – Richard au pays des livres magiques
    – S.O.S. Fantômes (ils rencontrent le premier fantôme dans une bibliothèque de N.Y.)
    – Wargame (le jeune David effectue des recherches en bibliothèque à propos du Dr. Falken, programmeur de génie disparu.)

  8. Et bien, Benoît, je pensais m’affairer à des bizarreries en m’intéressant aux bibliothèques de cinéma, mais vous c’est le pompon : Les faux-livres dans les films… LOL, vous êtes un grand psychopathe. Pourquoi pas les intercalaires d’albums pour enfants dans les oeuvres de fiction, non plus. Vous me tuez.
    Bon, ceci dit, il me semble que les portes dérobées dans des bibliothèques sont un grand classique du cinéma d’aventure (et sa branche de « cape et d’épée »), mais il s’agit surtout du modèle de la « bibliothèque de manoir », je crois, qui renvoie d’ailleurs à une réalité séculaire de l’habitat aristocratique. Y en a dans plein de châteaux en France (ne serait-ce qu’à Versailles qui en regorge) et à côté de toutes ces bibliothèques privées, je connais au moins une bibliothèque publique qui a ce genre d’aménagement, la Mazarine à Paris (dans le département 75).
    Après, concernant la fiction cinématographique, précisez peut-être les contours de votre concept de « faux-livre » et je chercherais (considérez-vous le livre seulement en tant qu’objet? Ou aussi par exemple un titre de livre dont il est question dans un film mais qui n’est que le produit de l’imagination du scénariste? Et quand vous parlez de faux-livre, prenez-vous autant celui qui n’est qu’une astuce de décorateur de studio, ou aussi celui qui est explicitement déclarée comme faux par le script?…).
    Cordialement,
    Mp

  9. Bonjour et merci pour ce blog. Je m’intéresse moi même aux bibliothèques au cinéma. Et je m’intéresse aussi aux faux livres au cinéma, c’est à dire ceux qui n’existent pas dans notre réalité, mais surtout ceux qui apparaissent, expressément ou non, factices. Je pense à toute une rangée de livres dans James Bond contre Dr. No, qui n’est qu’une façade pour cacher une radio. Je pense à toute une bibliothèque dans Indiana Jones et la dernière croisade qui n’est rien d’autre que du carton pour remplir un mur vide. Bref des livres de carton, de bois, de mousse, des livres totalement blancs, que l’on peut voir si on y prête attention. Si vous avez des choses en tête, je suis très preneur.

  10. Marie bonjour et merci pour cette proposition, que j’avais déjà dans ma to do list. Le DVD m’attend d’ailleurs depuis un bail sur une étagère à la maison, et vous me donnez idée, remarque, que cela pourra être le prochain film que je chroniquerai. Par contre, le « bon visionnage » n’est pas garanti, je crois garder un souvenir pourri de ce film (que j’avais trouvé trop « mode », comme Outsiders et tous ces trucs).
    Bien à vous,
    Mp

  11. Bonjour,

    Je viens chez vous par hasard, et j’adore le concept. Afin d’allonger un peu plus votre liste de films à voir, le film « Breakfast club » a été un des musts de mon adolescence, et pas forcément à cause de la bibliothèque dans laquelle un groupe d’ados a été enfermée pour une journée de colle, je l’avoue (Emilio Estevez et la musique étaient beaucoup plus motivants…). Du coup, cela me donne envie de le revoir.
    En attendant, voici la bande annonce (avec la « voix », un peu kitch sur les bords) : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19446974&cfilm=42399.html

    Bon visionnage
    Marie

  12. C’est pas grave, Arf², par contre vous devriez peut-être limiter la déformation professionnelle, ça vous ferait du bien au front. Je veux dire, on n’est pas sur votre OPAC de province ici, mais sur un site web 5.0 au moins, avec une gouvernance qui compte essentiellement sur l’intuition du visiteur et sa capacité à évoluer dans un environnement complexe, numérique, libéral et un peu moche aussi, j’avoue. Je fais ce que je peux, ArfArf, même si je regrette comme vous de ne pouvoir proposer un site plus fonctionnel.
    En tous cas, vous finissez par m’épater avec cette suggestion d’un titre qui n’avait pas encore pénétré mon recensement. Rushmore, c’est noté, merci beaucoup !
    Mp

  13. C’est la honte au front que je dois admettre n’avoir pas bien regardé l’index des films commentés. Et en effet, je n’ai pas été déçu par la page sur « Les ailes du désir ». Merci. (Enfin, cela ne serait pas arrivé si ce blog disposait d’une page de recherche avancée avec sélection des index, digne de nos bons vieux OPAC, je dis ça en passant.)

    Et une suggestion comme il se doit : « Rushmore » de Wes Anderson, réalisateur que vous appréciez apparemment. Avec, si mes souvenirs sont bons, un aquarium à poissons rouges dans une bibliothèque de high school américaine.

    Salutations.

  14. Bravo pour ce boulot ! Quelques suggestions : What’s new pussycat ? (1965) de Clive Donner où Woody Allen jeune tente de séduire Romy Schneider dans une bibliothèque parisienne

    Indiana Jones et la dernière croisade avec le bibliothécaire qui tamponne des livres pendant qu’ Harrison Ford qui en même temps essaie de casser une dalle.

    Harry Potter si on considère la bibliothèque de Poudlard comme étant publique !
    Au niveau des séries, l’incontournable scène de Mr Bean qui massacre un incunable…

  15. Bonjour Arf²,

    Merci pour votre suggestion des Ailes du désir, film pour lequel je partage votre enthousiasme mais dont, toutefois, j’ai déjà eu l’occasion de parler dans ce blogue : https://notoriousbib.wordpress.com/2011/10/09/un-ange-a-ma-table-de-travail/

    Ceci dit, je me propose pour une prochaine fois de nous pencher sur le fort plat remake publié par l’ogre hollywoodien il y a quelques années, sous le titre certes astucieux de La cité des anges (l’histoire berlinoise est transposée à Los Angeles).

    A bientôt,
    Mp

    PS : pour info, dans le cartouche droit du site se trouve la liste alphabétique de tous les films déjà traités

  16. Bonjour,
    Merci pour votre gentille réponse. Je suis content de voir que mon pseudonyme, par ailleurs parfaitement insignifiant, vous a plu.
    Pour sortir des questions de genre dont tout le monde ou presque est fatigué, pourquoi ne pas nous livrer votre vision du magnifique film de Wim Wenders Les ailes du désir ?
    Bien à vous.

  17. Chère Pilou,

    Je vous remercie pour cette remarque qui a l’avantage –mais peut-être aussi les inconvénients, de la franchise. En effet, deux choses me semblent incorrectes dans votre commentaire :

    – d’abord, et même si je suis heureux que vous soyez capable de vous « amuser« , vous vous fourvoyez sans doute en assumant un tel penchant sur ce blogue, qui en aucune manière n’a vocation à amuser. Ce site cherche au contraire à instruire les bibliothécaires débutants ainsi que le badaud de passage.

    – ensuite, il n’y a pas de « sexisme » dans ce blogue, tout au plus un peu de misogynie pour laquelle je vous demanderais d’ailleurs un peu de considération, étant donné que c’est pour moi une posture de survie dans ce monde des bibliothèques publiques outrageusement dominée par les femmes.

    Plus sérieusement, je vois mal comment je pourrais égratigner les professionnels des bibliothèques sans égratigner les femmes vu le taux de féminisation du métier, et franchement, si j’avais réussi ma vie et que j’avais obtenu mon permis de cariste à l’époque, je tiendrais actuellement un blogue qui titillerait avec autant de délectation ces hangars à testostérone qui constituent le quotidien du monde de la manutention.

    Ceci dit, comme je suis quelqu’un de galant, je vous le promets, Pilou, pour le prochain film, je ne parlerai que de bibliothécaires de sexe masculin, et ceci rien que pour votre bon plaisir. Après, si le malaise persiste, vous pouvez vous réorienter vers un blogue tenu par une fille, il y en a plein sur Internet, il paraît.

    Cordialement,
    Mp

  18. Bonjour,
    d’abord amusée par les premiers billets, j’ai ressenti un malaise grandissant devant vos propos assez sexistes. Le second degré n’excuse pas tout, et n’est -me semble-t-il- pas un argument suffisant pour balayer les remarques lues dans certains commentaires…
    Dommage, car la thématique reste vraiment sympa…

  19. Cécile, bonjour et merci pour votre diligence. Sachez cependant que je connaissais déjà l’acteur principal, le titre et la date de réalisation du téléfilm que vous mentionnez, ainsi même, si vous me cherchez vraiment, que le nom du ministre de la Culture qui a accroché l’insigne de chevalier des arts et des lettres sur le veston du producteur de ce téléfilm. Je me permets de vous rappeler que je tiens ici un blogue à caractère professionnel et que j’ai une aversion assez particulière pour l’amateurisme et l’approximation.

    A ce propos, j’en profite pour signaler que la société de production de Hé m’sieur m’a très aimablement adressé une copie de ce chouette téléfilm et que par voie de conséquence, j’aurais bientôt le plaisir d’en dresser la chronique en ces pages.

    Salutations à vous, chère Cécile, et à bientôt,
    Mp

  20. Bonjour,
    je crois que vous cherchez le film que JM Bigard a tourné à la médiathèque de Pontault… J’ai retrouvé le titre à défaut du DVD : Hé, M’sieur ! il date de 2006

Commentez cet article

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s