Men in black (1997)

MEN IN BLACK BIBLIOTHEQUE le dvdSi depuis quelque temps, les Européens semblent tarabustés par le grand geyser migratoire, aux Etats-Unis, l’oncle Sam se fait aussi quelques cheveux blancs. Le bougre a pourtant bien fait les choses avec son fameux mur de protection de 3000 km, au demeurant plutôt agréable à l’œil. Mais, il faut le reconnaître, à part stopper quelques Mexicains pas très sportifs, ce mur donne surtout des envies de rigoler. Ceci, à cause d’une immigration à laquelle ce balourd d’Oncle Sam n’a pas du tout pensé : les extraterrestres. Eux, vu qu’ils viennent en soucoupe volante, c’est sûr qu’une clôture de 4 mètres de haut, ça ne bouleverse pas trop leurs projets. Ni une ni deux, réunion de crise à la Maison blanche et création d’une équipe de défense spéciale, constituée de Tom, un quinquagénaire mal embouché, et de Will, un jeune zazou à la langue aussi fleurie que les ronds-points de Levallois. Pas gagné.

InvaderPour se familiariser à l’identification des extraterrestres, notre binôme suit un entraînement des plus pointus : on leur file plein de flingues et on fait ensuite défiler des panneaux représentant tantôt des aliens, tantôt des citoyens humains. Le but du jeu, évidemment, c’est de dégommer les extraterrestres et de laisser les autres tranquilles. Will Smith trépigne.

MEN IN BLACK ready go

Elles sont où, les cibles, elles sont où ?

Au début, c’est facile, tu n’as que des monstres qui ressemblent à des pancréas bouffés par l’acide. Puis, surgit un panneau représentant une fillette qui porte des livres de bibliothèque. Will rengaine, a une seconde de réflexion… et, finalement, réarme et envoye une bastos entre les deux yeux de cette jeune fille.

MEN IN BLACK fillette

L’instructeur arrête l’exercice et demande à notre notorious MIB pourquoi il a fait ça. La réponse est surprenante :

J’ai hésité (…), mais cette fillette m’a paru dangereuse… Une jeune fille qui se promène en pleine nuit avec des bouquins de physique quantique?!! Elle n’a même pas 8 ans, et ses bouquins sont bien trop avancés… A mon avis, elle n’est pas claire, la petite…

MEN IN BLACK saines lectures

Si l’exécution d’une fillette à bout portant n’est pas un événement très enthousiasmant en soi, on se réjouira néanmoins du fait que Will Smith connaisse si bien le monde des bibliothèques. En effet, il n’ignore pas que les établissements de lecture publique proposant une ouverture nocturne sont très rares ; c’est pourquoi la probabilité de croiser des jeunes filles chargées de livres en pleine nuit, c’est vrai, est au bas mot suspecte. A moins, éventuellement, que la bibliothèque ait organisé une animation qui ait couru jusque tard dans la nuit, mais bon, tout le monde sait que lorsque les bibliothèques font une animation le soir, elles n’ouvrent pas leur service de prêt (on n’est pas Shiva non plus).

De toutes les façons, Will l’a aussi noté, les livres que porte cette blondinette sont sujets à caution car très compliqués ; or, c’est notoire, dans les bibliothèques, les enfants n’ont pas le droit d’emprunter des livres sur la relativité ou la physique quantique –qui font partie des collections adultes. C’est tant pis pour les enfants précoces mais, au moins, avec ce système, les enfants ne risquent pas de tomber sur un livre dangereux (comme un livre de recettes de cuisine picarde, par exemple).

Nous sommes, donc, d’accord avec Will Smith : cette demoiselle avec ses bouquins nous monte un bateau. Pour autant, est-ce qu’elle méritait la mort ? Franchement, c’est beaucoup trop radical –et contraire aux conventions de Genève >:( Bref, encore un film qui, sous couvert d’entertainment et d’esthétique groovy, véhicule une morale tout à fait douteuse : les jeunes filles qui lisent autre chose que Fruits basket ou Astrapi seraient aussi dangereuses que des extraterrestres belliqueux et mieux vaudrait les abattre… Pas bien.

MEN IN BLACK fenetre sur cour

En plus, pardon mais on flanque une balle dans la tête d’une petite fille alors qu’on ne fait même pas la peau de ce pervers, tapi à sa fenêtre. Ce film regorge d’incohérences.

*

hi_mib_walk_right_loopsi